Schüler mit "Daumen-Hoch"

La situation des personnes sourdes au Cameroun

Le CERSOM est une des rares écoles pour les enfants sourds dans tout le Cameroun. Il n’y a aucun collège ou lycée francophone pour les sourds et seulement un ( !) lycée anglophone, alors, les adolescents sourds doivent fréquentés les lycées des personnes entendantes après l´école primaire où ils n’ont pas de bonnes conditions pour obtenir un bon diplôme.

La plupart des enfants commence alors très tôt une formation, mais aussi ici, le choix est très limité. Les écoles pour les sourds comme le CERSOM ne sont pas soutenues par l’Etat mais doivent encore payer des impôts. Cela rend la formation des sourds encore plus compliquée. La plupart des enseignants n’ont pas de formation spécialisée, seulement le bac.

Les personnes sourdes et les personnes handicapées en général ont une vie difficile au Cameroun.

 

Souvent les enfants sourds sont cachés dans les villages, les parents ne savent pas comment communiquer et s´abstiennent alors de le faire. Quelques uns ont honte pour leurs enfants ou ils ne voient pas pourquoi ils doivent payer la scolarité pour un enfant handicapé.

A cause de cela il arrive qu´il y ai une grande différence d’âge dans les classes, pour exemple, quelques jeunes sont en deuxième année alors qu’ils ont 23 ans.

 

Les causes de la surdité sont différentes: quelques enfants sont nés sourds, la majorité des enfants sont devenus sourds ou malentendants à cause des maladies comme la méningite, le paludisme ou l´otite moyenne, ce qui aurait pu être évité avec un traitement médical adapté et prescrit à temps.

 

C’est aussi la raison pour laquelle il y a beaucoup plus de sourds au Cameroun qu´en Europe.

En outre, le chiffre approximatif des sourds au Cameroun est beaucoup plus élevé que le nombre d’enfants qui ont déjà la chance de fréquenté les écoles pour les sourds.

 

Regardez une vidéo sur les difficultés quotidiennes à CERSOM!


Impressum | Datenschutz | Druckversion | Sitemap
© 2014 by CERSOM